Site réalisé par Gecom Services

Mémoires et Souvenirs

Pour pouvoir se souvenir, garder la mémoire c'est-à-dire conserver, rappeler, se re-présenter et utiliser ce que nous avons appris, acquis (apprentissages, savoirs, manières d’être, de vivre, de penser) ou encore ce que nous avons éprouvé dans le passé, il faut d’une manière ou d’une autre en avoir fait l’expérience.

Pourtant si un corps ne peut se rappeler d’évènements qu’il n’a jamais vécus, il a la capacité d’éprouver des sensations étrangères, de ressentir au présent (d’entrer en résonance et non de répéter) ce que d’autres corps en d’autres temps ont éprouvé (par ex des chocs affectifs) et qu’ils lui ont transmis dans l’héritage du terrain qui le constitue.

Telles sont ces mémoires de vibrations, mémoires d’affects, qui diffèrent en nature des mémoires de représentation que sont les souvenirs. Annexe 1 - sonores-haut-parleur-icone-8348-128.png 

J. Bastien fait l’hypothèse d’un troisième type de Mémoire dont on pourrait définir ainsi les caractéristiques : elle serait l’Unité fondamentale (et non une représentation mythique), Rien sans matière ni énergie et Tout virtuel purement abstrait qui existe dans un Vide. Comme un code universel, elle va se transmettre et se reproduire à toutes les échelles sous la forme abstraite du Nombre. « Dieu c’est la Mémoire…nous sommes tous des enfants de la Mémoire » J. Bastien.    Annexe 1     icone-livre.gifAppendice I et Corollaire 2 du livre